Conseils et astuces

Les tuteurs en bois : Pour éviter le pourrissement de vos tuteurs en bois dans le sol, il suffit de brûler légèrement la partie qui sera enfoncée dans la terre.

Les écorces : Les écorces des pins des Landes sont plus onéreuses au départ que les autres écorces mais leur durée de vie est plus élevée (6 à 7 ans).

La chaux : L’application de la chaux (le chaulage) prévient contre une trop forte acidité du sol et réduit le développement de la mousse. Il se fait en fin de saison après avoir enlevé les feuilles mortes. L’apport de magnésium se fait en même temps que le chaulage. Si cette opération peu onéreuse vous intéresse, vous trouverez dans nos produits davantage de précisions sur le chaulage.

Le Neem : Le neem est un arbre qui permet de lutter de manière naturelle et non toxique contre les maladies et insectes nuisibles aux végétaux. Nous fournissons gratuitement sur demande de la documentation et commercialisons les produits remarquables issus de cet arbre exceptionnel.

Les mulots : Certaines racines sont très appréciées par les mulots (le hêtre par exemple). Afin d’éviter de nombreuses pertes de plantes nous vous conseillons de planter des bulbes d’ail. Il s’agit d’un répulsif naturel qui est également efficace pour lutter contre les insectes nuisibles aux rosiers.

Les nattes de bambou : Certains arbres ont une écorce qui se dégrade (échaudure) à cause du rayonnement du soleil. Les nattes de bambou s’avèrent la protection la plus efficace car contrairement à la toile de jute elle n’augmente pas la température de l’écorce. En plaçant un rouleau d’environ deux mètres de hauteur autour du tronc de l’arbre vous éviterez ainsi de le voir dépérir après une longue période d’ensoleillement. Ceci concerne principalement les hêtres, charmes, tilleuls, robiniers…

Les aiguilles de pins : Si vous avez la possibilité de récolter des aiguilles de pins, profitez-en !
En effet, les rhododendrons et azalées les apprécient en tant que paillage mis sur leurs pieds.
Les aiguilles permettent de conserver de l’humidité en été et acidifient le terrain ce qui convient très bien aux rhododendrons, azalées, andromèdes (Pieris)…

Les orchidées : L’orchidée n’apprécie généralement pas un substrat lourd et détrempé.
Dès lors, il est préférable de mettre votre plante et son pot dans un cache-pot spécial pour orchidées. La réserve d’eau située dans le fond du pot s’évapore et permet de maintenir une humidité constante mais non excessive pour la plante.